top of page

L'apprentissage précoce des langues: Pourquoi la collection "Everyday in English"​ ?




Travaillant dans le monde de l’acquisition linguistique depuis une vingtaine d’années (enseignement, développement de supports et publication d’articles/ magazine/cahiers d’activités). Je m’intéresse particulièrement aux aptitudes de l’enfant à acquérir une langue étrangère (plus particulièrement l’anglais).

Les capacités cognitives de l’homme évoluent au fil du temps. Aussi invraisemblable que cela puisse paraitre, un bébé (entre 6-18 mois) est tout à fait capable de différencier les langues et sait quand une autre langue lui est parlée.

Ces capacités fantastiques diminueront malheureusement entre 3 et 5 ans si l’enfant n’est exposé qu’à une seule langue. En revanche, s’il est exposé à une langue seconde, il conserve son habilité à discriminer les sons, à les intégrer et à les reproduire.

Enfin, la période 8-12 ans est caractérisée par la perte irréversible de ces capacités. La peur de l’erreur ainsi que la peur de l’apprentissage d’une langue nouvelle entrent en scène et modifient considérablement les schémas d’apprentissage.



Au vu de ces informations, il semble désormais évident que les enfants aient une opportunité unique d’utiliser leurs capacités cognitives innées pour l’acquisition d’une langue seconde avant l’âge 8 ans…

Peu de supports proposant un apprentissage précoce de l’anglais existent sur le marché. J’ai longtemps cherché en tant qu’enseignante en langues et maman, sans trouver mon bonheur.

J’ai donc créé ma propre collection de Cahiers d’activités pour répondre à cette attente. Ma proposition est très simple :

- Une méthode progressive et ludique

- Une double-page à réaliser chaque jour (pas plus de 10 minutes) tous les jours de l’année

- Des visuels représentatifs (clairs et simples)

- 5 mots à retenir chaque jour (pour que l’apprentissage reste un plaisir)

- Une structure simple permettant à l’enfant gagner en autonomie.

Consciente que tous les parents ou accompagnants n’ont pas la chance de maîtriser eux -mêmes l’anglais, j’ai ajouté un lexique bilingue pour que chacun soit en mesure d’accompagner l’enfant dans sa découverte (et éventuellement profiter de l’opportunité pour reprendre les bases de la langue également 😉).

Après seulement 2 mois d’utilisation des cahiers, les enfants disposent déjà d’un vocabulaire actif de près de 300 mots.

Si cette proposition pédagogique suscite votre intérêt, je suis à votre disposition pour échanger.

Sabrina GIRARD


15 vues0 commentaire
bottom of page